Publié le

La responsabilité de l’employeur face aux risques routiers

L’employeur est tenu de maintenir la sécurité de ses salariés et doit prendre toutes les mesures possibles de prévention afin que ses salariés puissent se déplacer et travailler sans risque.

Si l’employeur ne respecte pas cette condition de prévention, lors d’un accident de la route, sa responsabilité pourra être engagée.

Ainsi, les entreprises sous-estiment souvent les risques routiers, alors que c’est la première cause de décès par accident de travail.  En effet, 75% des dirigeants déclarent n’avoir pas conscience de cette réalité.

Le code de la sécurité sociale distingue deux types d’accidents : l’accident du travail et l’accident de trajet qui a des conséquences multiples et plus importantes pour l’entreprise qu’un accident de travail survenant dans l’enceinte de l’établissement.

Chefs d’entreprise, prévenez le risque routier !L’employeur face au risque routier

Le monde professionnel est souvent le grand absent des campagnes de la sécurité routière. Pourtant 55% des accidents du travail mortels sont des accidents de la route. Pour protéger la sécurité de tous vos salariés comme votre responsabilité d’employeur, il est temps d’agir !

Savoir évaluer les risques routiers !

Il est impossible de rester derrière chaque salarié lorsqu’ils prennent le volant. Pourtant, réaliser une formation des risques routiers et des pratiques en matière de conduite dans votre entreprise est une étape obligatoire afin de limiter au maximum les accidents de la route.

Invitez les membres de vos équipes à s’interroger et à prendre du recul sur leur conduite à travers une journée de formation. Ces formations ont évidemment un coût, d’autant qu’elles doivent être suivies dans le temps. Mais elles peuvent aussi faire économiser beaucoup d’argent à l’entreprise en évitant des accidents, ou en limitant leur gravité.

Faire entrer la prévention du risque routier dans votre entreprise !

La prévention ne fonctionne pas à 100% si elle n’est pas renouvelée. Il est important de faire des rappels chaque année au moins à ses salariés.

C’est le rôle de l’employeur de renvoyez de manière récurrentes des rappels sur les bonnes pratiques à suivre au volant comme : Ne pas utiliser son téléphone au volant, prévenir la fatigue, respecter les limitations de vitesse, etc…

Pour rappel d’après une enquête réalisée par l’Ifop :

  • 7 personnes sur 10 déclarent répondre ou appeler un client, un collègue ou un prestataire alors qu’elles sont au volant.
  • 7 personnes sur 10 reconnaissent dépassent les vitesses autorisées quand elles sont en retard pour un rendez-vous ou une livraison.
  • 18% des personnes déclarent avoir conduit sous l’emprise de l’alcool sur un trajet professionnel.

Protéger ses salariés, c’est aussi protéger sa responsabilité d’employeur !

La prévention des risques routiers, au-delà des enjeux de sécurité envers les salariés, doit aussi interpeller les chefs d’entreprise sur le plan juridique. 

En effet, un accident de la route réalisé durant un trajet lié à l’activité professionnelle de vos salariés peut être dans certains cas; considéré comme un accident du travail. Votre entreprise peut en être responsable si vous n’avez pas :

  •  Veillez à l’application des règles relatives à la sécurité de vos salariés.
  •  Établie des règles de sécurité, à travers la formation de vos salariés à la sécurité routière.
  • Évalué les risques en cas d’accident dans votre établissement.

 

Si vous souhaitez que nous vous accompagnons durant vos démarches de prévention du risque routier contactez nous : 02 99 34 22 15

 

Publié le

Le risque routier sous estimé

Prevention risque routier bretagne sécurité formation

Le risque routier concerne toutes les entreprises : véhicules de fonction, de service, les trajets domicile-travail… l’accident de la route est le 1er risque professionnel pour les entreprises.

Les entreprises supportent financièrement l’intégralité des coûts liés aux accidents de travail : indemnités journalières, frais médicaux et hospitaliers, rentes…

Selon une enquête réalisée par l‘Ifop pour l’assureur MMA, 75 % des dirigeants déclarent n’avoir pas conscience de cette réalité.

Le Code du Travail vous oblige en tant qu’employeur, à mettre en place une prévention des risques au profit de tous vos salariés.

Ozone peut vous accompagner dans toutes vos démarches liées à la prévention des risques routiers:

  • Audit de vos besoins
  • Création du programme de formation adéquat
  • Aide lors des demandes de prise en charge auprès des OPCA, CARSAT….
  • Réaliser la formation choisie.

Ozone dispose de tous types de véhicules pour ses formations: (VL, VU, VE, TPMR, 4×4)

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez recevoir plus d’informations contacter nous.

Publié le

Presentation OZONE


La société OZONE est née d’une réflexion commune entre Jean-François CLAIRON, dirigeant de la SARL ACTARUS et Yann Le JOSSEC, dirigeant de la société PEGASE. Tous deux travaillent depuis plus de quinze ans dans le domaine de l’automobile.


Jean-François CLAIRON

SARL ACTARUS. Société spécialisée dans l’incentive et l’organisation d’évènements automobile pour les entreprises.

Leader du stage de pilotage « entreprises » pendant 10 ans.

www.actarus-loheac.com

Yann Le JOSSEC

Ecole de Pilotage PEGASE. Leader du stage de pilotage « Glisse » en France.

Essayeur et démonstrateur pour de nombreux constructeurs depuis 1996

Moniteur de pilotage diplômé BPJEPS mention Circuit et Glace.

http://www.stage-pilotage.com/


Cette réflexion associée aux véhicules électriques que nous avons pu essayer à mis en évidence de réelles mutations :

  • Les particularités techniques des véhicules électriques nécessitent une formation adaptée aux réseaux de distribution et de SAV, de manière à accompagner le changement de la chaîne qu’entraine les nouveaux véhicules.
  • Ces mêmes particularités font qu’il est important auprès des futurs utilisateurs de véhicules électriques d’apporter une formation spécifique à la conduite.
  • L’essai d’un véhicule électrique fait immédiatement tomber les différentes idées reçues, qu’elles soient techniques ou pratiques.
  • L’implantation de notre activité à Lohéac, village de l’automobile, montre que l’on peut être passionné d’automobile et tourné vers un avenir plus propre.

OZONE devient donc un acteur incontournable de ces mutations.