La responsabilité de l’employeur face aux risques routiers

L’employeur est tenu de maintenir la sécurité de ses salariés et doit prendre toutes les mesures possibles de prévention afin que ses salariés puissent se déplacer et travailler sans risque.

Si l’employeur ne respecte pas cette condition de prévention, lors d’un accident de la route, sa responsabilité pourra être engagée.

Ainsi, les entreprises sous-estiment souvent les risques routiers, alors que c’est la première cause de décès par accident de travail.  En effet, 75% des dirigeants déclarent n’avoir pas conscience de cette réalité.

Le code de la sécurité sociale distingue deux types d’accidents : l’accident du travail et l’accident de trajet qui a des conséquences multiples et plus importantes pour l’entreprise qu’un accident de travail survenant dans l’enceinte de l’établissement.

Chefs d’entreprise, prévenez le risque routier !L’employeur face au risque routier

Le monde professionnel est souvent le grand absent des campagnes de la sécurité routière. Pourtant 55% des accidents du travail mortels sont des accidents de la route. Pour protéger la sécurité de tous vos salariés comme votre responsabilité d’employeur, il est temps d’agir !

Savoir évaluer les risques routiers !

Il est impossible de rester derrière chaque salarié lorsqu’ils prennent le volant. Pourtant, réaliser une formation des risques routiers et des pratiques en matière de conduite dans votre entreprise est une étape obligatoire afin de limiter au maximum les accidents de la route.

Invitez les membres de vos équipes à s’interroger et à prendre du recul sur leur conduite à travers une journée de formation. Ces formations ont évidemment un coût, d’autant qu’elles doivent être suivies dans le temps. Mais elles peuvent aussi faire économiser beaucoup d’argent à l’entreprise en évitant des accidents, ou en limitant leur gravité.

Faire entrer la prévention du risque routier dans votre entreprise !

La prévention ne fonctionne pas à 100% si elle n’est pas renouvelée. Il est important de faire des rappels chaque année au moins à ses salariés.

C’est le rôle de l’employeur de renvoyez de manière récurrentes des rappels sur les bonnes pratiques à suivre au volant comme : Ne pas utiliser son téléphone au volant, prévenir la fatigue, respecter les limitations de vitesse, etc…

Pour rappel d’après une enquête réalisée par l’Ifop :

  • 7 personnes sur 10 déclarent répondre ou appeler un client, un collègue ou un prestataire alors qu’elles sont au volant.
  • 7 personnes sur 10 reconnaissent dépassent les vitesses autorisées quand elles sont en retard pour un rendez-vous ou une livraison.
  • 18% des personnes déclarent avoir conduit sous l’emprise de l’alcool sur un trajet professionnel.

Protéger ses salariés, c’est aussi protéger sa responsabilité d’employeur !

La prévention des risques routiers, au-delà des enjeux de sécurité envers les salariés, doit aussi interpeller les chefs d’entreprise sur le plan juridique. 

En effet, un accident de la route réalisé durant un trajet lié à l’activité professionnelle de vos salariés peut être dans certains cas; considéré comme un accident du travail. Votre entreprise peut en être responsable si vous n’avez pas :

  •  Veillez à l’application des règles relatives à la sécurité de vos salariés.
  •  Établie des règles de sécurité, à travers la formation de vos salariés à la sécurité routière.
  • Évalué les risques en cas d’accident dans votre établissement.

 

Si vous souhaitez que nous vous accompagnons durant vos démarches de prévention du risque routier contactez nous : 02 99 34 22 15